Accueil > Ressources : Abécédaire

Ressources • Abécédaire

Ecart de réévaluation
Contrepartie au bilan de correction en hausse de la valeur comptable antérieure d’éléments actifs ou de correction en baisse de la valeur comptable antérieure d’éléments passifs.
Echéance
Date à partir de laquelle une dette doit être payée ; jusque-là elle n'est pas "exigible" de sorte que le créancier ne peut en réclamer le paiement, soit à l'amiable, soit en justice. Les commerçants ont intérêt à tenir un registre dit "échéancier".
Effet de commerce
La traite, le billet à ordre par exemple sont des effets de commerce. Ce sont des titres utilisés pour le règlement des créances. Ces titres sont négociables (remise à l’escompte).
Emprunt
Opération par laquelle un particulier, une entreprise, une administration ou l'Etat se procurent une certaine somme d'argent que l'on s'engage à rembourser à certaines dates, en y ajoutant le versement d'un intéret. Dans une optique fonctionnelle, les emprunts participent concurremment avec les capitaux propres à la couverture des besoins de financement durables de l’entreprise.
Endettement (Ratio d')
Dans le bilan d'une entreprise, rapport montrant la part des emprunts par rapport aux fonds propres.
Enseigne
Désignation d'un établissement commercial ou industriel au moyen d'une appellation ou d'une représentation figurée sous laquelle il est connu du public. L'enseigne constitue l'un des éléments du fonds de commerce et est cédée en même temps que lui.
Entrepreneur
Commerçant qui se charge de construire des bâtiments en fournissant généralement les matériaux et la main d'œuvre nécessaires. Si l'édifice construit à forfait périt en tout ou en partie par le vice de la construction, même par le vice du sol, les architectes sont tenue de donner des explications aux victimes.
Entreprise
Organisation constituant une unité économique destinée à la production, à l'échange, à des services. L'entreprise n'a pas de personnalité juridique ; son existence est cependant prise en considération par la loi, notamment en ce qui concerne les actes accomplis en son nom et pour son compte. Elle jouit de la personnalité morale.
Epargne
Part non consommée du revenu. L'épargne prend diverses formes : thésaurisation, achat d'un bien immobilier, placements divers, acquisition d'actions.
Erreur
Vice du consentement réalisé lorsque l'une des parties à un contrat n'a donné son accord que parce qu'elle s'est trompée soit sur la personne de son co-contractant, soit sur la chose objet du contrat, soit sur la cause du contrat. L'erreur constitue un vice de consentement qui annule le contrat.
Escompte
C’est la négociation avant son terme d’un effet de commerce par exemple. Ainsi, le banquier verse le montant de l’effet déduit du montant des agios calculés entre le jour du versement et le jour du règlement prévu.
Etat comptable
C'est un document qui reflète une situation à un moment donné.
Etude de marché
Consiste à définir l’offre et la demande d’un produit, d’une prestation… Concrètement, l’étude doit permettre au créateur de vérifier qu’il existe bien une clientèle pour son produit et que la demande est suffisamment importante pour qu’il puisse y répondre compte tenue de sa concurrence.
Excédent brut d'exploitation
Part de la valeur ajoutée de l'entreprise restant après paiement des salaires et des impôts. L'excédent brut d'exploitation représente donc ce dont l'entreprise pourra disposer pour l'autofinancement, la distribution du bénéfice, etc.
Exceptionnel
Concerne toute décision dont l’incidence rejaillit sur l’activité de l’entreprise, sans que cela représente son activité principale (exemple : vendre une immobilisation).
Expert comptable
Profession réglementée ouverte aux seuls candidats titulaire du diplôme accordé après réussite à divers examens et accomplissement d'un stage de 3 ans chez un expert comptable agréé par le conseil régional de l'ordre.
Exploitation
Ce sont tous les éléments qui se rattachent à l’activité principale.

mentions légales • inncomm.fr est une création internet arsiteo • tous droits réservés