Petites astuces pour se déplacer facilement au Canada

Vaste État du continent nord-américain, le Canada est un pays fédéral disposant d’importantes ressources naturelles, technologiques et humaines. Avec une superficie de près de dix millions de km2, il s’agit du second plus grand pays du monde. Les déplacements d’une région à une autre peuvent donc s’avérer difficiles. Pour de longs déplacements, il est conseillé d’aller en bus, en train ou en avion, selon le budget et la destination. Les transports en commun sont généralement moins chers et les meilleurs tarifs de train sont octroyés en abonnements. Pour de petits déplacements, une voiture personnelle ou louée reste la meilleure solution. Toutefois, l’auto-stop est strictement interdit au Canada.

Petites astuces pour se déplacer facilement au Canada

Les visiteurs désireux d’explorer de nombreux endroits du Canada auront probablement besoin de plusieurs formes de transport. Les vols permettent aux voyageurs de parcourir rapidement des kilomètres, tandis que les bus offrent une plus grande variété de destinations à des prix abordables. La conduite d’une voiture, quant à elle, offre une grande souplesse, tandis que les voyages en train et en ferry révèlent certains des paysages les plus époustouflants du monde. Poursuivez votre lecture pour découvrir vos meilleures options pour vous déplacer au Canada.

Voyager en avion vers et autour du Canada

L’aéroport international Pearson de Toronto est l’aéroport le plus fréquenté du pays, suivi par l’aéroport international de Vancouver, l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et l’aéroport international de Calgary. Ces derniers, ainsi que quatre autres aéroports internationaux (Edmonton, Halifax, Ottawa et Winnipeg), offrent des points de contrôle « pré-dédouanement » gérés par le gouvernement américain, ce qui permet une rentrée plus rapide aux États-Unis.

Air Canada est la principale compagnie aérienne du pays, desservant des dizaines d’aéroports nationaux et de nombreux autres dans le monde entier. Le transporteur est membre de Star Alliance et a souvent été récompensé pour avoir été la meilleure compagnie aérienne d’Amérique du Nord. Le transporteur à bas prix WestJet est le principal concurrent d’Air Canada, et le transporteur émergent Porter Airlines est également une option abordable pour les voyageurs en provenance des États-Unis.

Les vols vers les régions éloignées du pays se feront probablement par l’intermédiaire de petites compagnies régionales, et les tarifs peuvent être élevés, en raison du monopole que certains de ces petits transporteurs détiennent sur leurs destinations. Lors de la réservation des vols, les réservations effectuées longtemps à l’avance, ainsi que les dates et les heures flexibles, peuvent contribuer à réduire les coûts. Recherchez également les rabais sur les sites web des compagnies aériennes.

Pour ceux qui cherchent à se rendre dans plusieurs villes canadiennes au cours d’un même voyage, une carte de vol flexible peut leur permettre de faire une économie. Air Canada vend plusieurs options de cartes d’abonnement prépayées et, pour les voyages au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest, la compagnie Air North propose plusieurs choix. Avant d’acheter un billet d’avion, lisez les règles et les restrictions pour vous assurer qu’il répond à vos besoins.

Le Canada en train

Le train est un excellent moyen de découvrir les paysages trop beaux pour être réels du Canada, mais les départs étant limités, vous aurez besoin d’un horaire détendu et adapté. VIA Rail, géré par le gouvernement canadien, est le seul grand exploitant de trains de voyageurs du pays.

À l’exception du corridor Québec-Windsor, le train est souvent plus cher que l’avion. Toutefois, les prix sont moins élevés en hiver et des réductions sont souvent accordées aux personnes qui réservent tôt.

VIA Rail offre une variété de Canrailpasses qui peuvent vous faire économiser si vous empruntez les rails plusieurs fois. Vous pouvez choisir entre des laissez-passer pour le corridor Québec-Windsor et des laissez-passer pour l’ensemble du réseau national, avec des options pour sept à dix voyages sur une période donnée. Il est fortement recommandé de réserver à l’avance, en ligne ou par téléphone. Les voyages plus longs en haute saison peuvent se vendre des mois à l’avance, tout comme les trajets vers la baie d’Hudson pendant la saison des ours polaires.

Notez que les trains peuvent toujours être en retard, car le trafic de marchandises est prioritaire.

Les passagers voyageant en classe économique disposent de sièges inclinables et ont accès à une voiture de service – des arrangements gérables pour une nuit peut-être, mais pas beaucoup plus longtemps. Plusieurs options de train-couchettes donnent accès à des douches, des salons supplémentaires et parfois à des repas dans la voiture-restaurant. Si votre train en possède un, n’oubliez pas de vous rendre dans la voiture d’observation du dôme, accessible à tous les voyageurs, pour une vue panoramique de premier ordre.

Le Canada en voiture

L’exploration du Canada en voiture offre aux visiteurs un maximum de souplesse, notamment lorsqu’ils se rendent dans des régions isolées.

Pour ceux qui prévoient de se rendre en voiture depuis les États-Unis, n’oubliez pas que les temps d’attente aux points d’entrée très fréquentés peuvent être longs pendant les mois d’été et les week-ends. N’oubliez donc pas de consulter le site de l’Agence des services frontaliers du Canada à l’entrée et le site du Département américain de la sécurité intérieure à la sortie.

Pour les voyageurs qui louent une voiture après leur arrivée au Canada, vous trouverez toutes les grandes entreprises représentées, dont Avis, Hertz et Thrifty. Des agences locales comme PractiCar (basée en Colombie-Britannique) et Routes Car & Truck Rentals en Ontario peuvent proposer des options nettement moins chères. Réserver à l’avance est souvent synonyme de meilleures affaires.

Les locataires doivent généralement être âgés d’au moins 25 ans et fournir une carte de crédit. Confirmez votre quota de kilométrage et votre couverture d’assurance avant de prendre la route.

Lorsque vous conduisez au Canada, quelques points à retenir :

– Les virages à droite aux feux rouges sont autorisés partout sauf au Québec.

– Méfiez-vous  des  animaux sauvages sur la route, en particulier à l’aube et au crépuscule.

– Les policiers ne sont pas tenus d’avoir une raison pour vous arrêter et les amendes pour excès de vitesse sont prélevées sur place.

– Les quatre roues motrices sont recommandées dans les régions éloignées, où les conditions routières peuvent être difficiles.

Le Canada en bus

Les bus canadiens sont sûrs, confortables et considérablement moins chers que le train. Ils sont aussi souvent la seule option de transport public dans les régions moins densément peuplées.

Au Canada, les compagnies d’autobus vont des petites entreprises familiales aux filiales de sociétés internationales. Des sociétés locales, telles que Coach Canada en Ontario et Alberta Bus en Alberta, assurent un service régional, et Greyhound exploite la plupart des lignes longue distance. Tous les Greyhounds sont équipés de toilettes, de sièges inclinables et de l’air conditionné. Les voyages plus longs comportent des arrêts pour le repos et les repas.

La fréquence des départs dépend de la popularité de la ligne et peut varier d’une fois par jour à une fois par heure. Certaines lignes offrent un service express.

Les billets peuvent être achetés en ligne, par téléphone ou directement à la gare routière. Les personnes qui achètent un billet au moins sept jours à l’avance bénéficient souvent d’une réduction sur l’achat à l’avance ; des tarifs réservés à Internet sont également proposés.

Le Canada en taxi

Au Canada, les taxis sont faciles à trouver dans les grandes villes et peuvent être hélés ou appelés à l’avance. Ils seront de différents modèles, marques et couleurs. Les tarifs au compteur sont la norme, il n’est donc pas nécessaire de négocier le prix. Un pourboire de 10 à 20 % est généralement offert.

Le service de covoiturage Uber est également disponible dans certaines villes canadiennes.

Le Canada en ferry

Les ferries sont un excellent moyen d’explorer les côtes est et ouest du Canada. Les prix sont raisonnables et il n’est généralement pas nécessaire de réserver à l’avance, sauf si vous transportez une voiture.

BC Ferries dessert de nombreuses destinations le long de la côte ouest, de Vancouver et de l’île de Vancouver à Prince Rupert, ainsi que de nombreuses îles et villes charmantes entre les deux. À l’est, Bay Ferries assure un service toute l’année à travers la baie de Fundy et un trajet saisonnier de Caribou, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard. Plus au nord, les ferries de Marine Atlantic relient l’île de Terre-Neuve à la Nouvelle-Écosse.